Santé oculaire : que faire en cas de conjonctivite ?

Affection touchant fréquemment les yeux, la conjonctivite concerne aussi bien les adultes, les adolescents ainsi que les tout-petits. Elle est généralement bénigne. Cependant, lors d’une récidive, elle peut engendrer la perte de l’acuité visuelle. Zoom sur les gestes à adopter si vous souffrez de conjonctivite.

Demandez conseil auprès d’un pharmacien

La conjonctivite est une infection, une inflammation ou une irritation touchant la conjonctive. Celle-ci est un tissu recouvrant l’intérieur des paupières et le blanc de l’œil. Elle peut avoir de multiples causes. D’une manière générale, la conjonctivite est due à un virus. Elle peut également être causée par une bactérie, comme le streptocoque, le staphylocoque ou encore le pneumocoque. Enfin, cette affection peut souvent être d’origine allergique.

La conjonctivite se manifeste généralement par un œil larmoyant et rouge ou l’impression d’avoir sous la paupière un grain de sable. La paupière peut être douloureuse et relativement gonflée. La vision de la personne peut également être légèrement brouillée. Au réveil, les cils restent « collés » à cause de la formation d’importantes sécrétions jaunâtres et visqueuses durant la nuit.
Cependant, un œil rouge n’est pas obligatoirement dû à une conjonctivite. Pour vous aider à reconnaître les symptômes d’une conjonctivite, demandez conseil à un ophtalmologiste ou un pharmacien travaillant à la pharmacie de l’Estuaire par exemple.

En fonction de l’origine de la conjonctivite, d’autres signes peuvent s’ajouter. Si la conjonctivite est d’origine bactérienne, l’infection est caractérisée par des flux de sécrétions purulentes.
Une conjonctivite virale est une infection extrêmement contagieuse et aiguë. Elle est habituellement causée par des adénovirus. Les signes de la forme virale comprennent une photophobie, une irritation et la perte de flux aqueux, en général la conjonctivite virale se guérit elle-même après quelques jours.

Enfin, lorsque la personne est touchée par une conjonctivite allergique, celle-ci survient généralement par poussées en été et au printemps. Ce sont les périodes où les allergènes sont présents en forte quantité dans l’air. Ce type de conjonctivite se caractérise par d’importantes démangeaisons, des picotements oculaires, des yeux rouges et des larmes.

Les mesures préventives et les traitements adaptés

Certains gestes doivent être adoptés au quotidien dans le cas d’une conjonctivite. Pour ne pas infecter l’entourage, évitez de vous toucher les yeux. Ce geste empêche la dissémination des microbes. Lavez minutieusement vos mains et fréquemment, dans la journée, avec du savon ou du désinfectant.

Chaque forme de conjonctivite peut être traitée. La conjonctivite virale dure entre 1 et 3 semaines. Dans le cas d’une atteinte légère, des compresses froides peuvent suffire pour atténuer les symptômes. Pour une personne présentant une forme sévère de photophobie ou ayant la vision affectée, le médecin peut prescrire des corticostéroïdes locaux.

Si l’infection est d’origine bactérienne, elle peut guérir en quelques jours grâce à un collyre antibiotique. Les instillations doivent être réalisées fréquemment, soit de 4 à 6 fois par jour. Bien entendu, il est impératif de consulter un médecin, particulièrement un ophtalmologue, qui vous prescrira le collyre adapté.

Lors d’une conjonctivite allergique, le traitement est souvent délicat. Votre médecin peut vous conseiller de rester loin de l’allergène en cause, s’il est connu. Évitez aussi de vous maquiller au cours du traitement pour limiter les problèmes de surinfection. Un collyre élaboré à base d’antihistaminique est le traitement adapté à une conjonctivite de type allergique. Le collyre est à appliquer entre 2 et 4 fois/par jour pour atténuer les symptômes.

Il est à noter que la conjonctivite est une affection assez courante chez le nourrisson. Dans le cas d’une atteinte légère, il est possible de soulager l’affection à partir de certains remèdes naturels, à l’instar du lait maternel. Ayant de nombreuses vertus antiseptiques, le lait maternel est réputé pour être efficace pour venir à bout de la conjonctivite virale chez le bébé. Pour ce faire, mettre quelques gouttes de lait maternel sur l’œil infecté plusieurs fois dans la journée. Dans le cas où l’affection persiste au bout de deux ou trois jours, ne pas hésiter à consulter un pédiatre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *